BDFIL 14e édition
Festival de Bande Dessinée, Lausanne

Du 13 au 17 septembre 2018

*

Edition 2006

  • Invité d’honneur : Christophe Bertschy
  • Dates : 2ème édition, 8 au 10 septembre 2006
  • Lieu : Quartier du Flon et alentours
  • Nbre de visiteurs : 25’000
  • Budget : CHF 760’000.-
  • Coordination générale et direction artistique : Philippe Duvanel avec la coll. d’Isabelle Morel
  • Suivi administratif : Christian Masserey
  • Coordination technique : Eric Gasser
  • Commissariat et scénographie expositions : David Depierraz, Jean-Marie Derscheid, Philippe Duvanel, Gilbert Favre et Eric Gasser.
  • Stagiaire : Elise Pasquier

Placée sous le parrainage du jeune dessinateur lausannois Christophe Bertschy, la deuxième édition de BD-FIL est réalisée dans un quartier du Flon en plein chantier. Son organisation a été conduite en cinq mois, au pied levé, par une nouvelle direction artistique. Un soleil éclatant est de la partie. Plus de 25’000 visiteurs affluent. Sept expositions sont à l’affiche.

L’exposition consacrée à Lorenzo Mattotti séduit par la force de ses œuvres, son envergure et la sobriété de sa mise en scène alors que le Musée réduit de Noyau (une exposition créée au festival Fumetto de Lucerne), réunissant la reproduction – à la gouache et en format carte postale – de 120 chefs d’œuvres du patrimoine artistique suisse, crée l’événement. On relève également une exposition miniature et interactive autour de Nelson, le personnage fétiche de Christophe Bertschy, un regard sur l’œuvre de Bernar Yslaire, et une exposition-hommage aux 60 ans des éditions Le Lombard.

L’érotisme prend également part au propos avec une précieuse exposition de photos de dessins corporels du dessinateur français Blanquet, une performance live y relative et la proposition, à la Galerie Humus, d’une librairie dédiée et d’une exposition d’ex-libris de 18 femmes-artistes.

Un nombre total de 14’932 visites est enregistré pour l’ensemble des expositions.

Les deux programmes de courts-métrages d’animation (l’un consacré à un florilège d’œuvres suisses, l’autre au best of du Festival international du film d’animation d’Annecy 2006) font le plein et la projection suisse exclusive du film d’animation de Richard Linklater A Scanner Darkly séduit plus de 350 amateurs. Côté musique la soirée réalisée par le collectif lausannois Ja gern !, à l’Atelier volant, réunit Alex Baladi, Stéphane Blanquet, William Henne, Christophe Poot, Noyau ou Wandrille autour de ses traditionnels talents, pour une explosive performance « muzikale » de dessin.

Les stands de bouquinistes sont pris d’assaut et l’espace dédicaces ne désemplit pas. La performance extérieure des dessinateurs lausannois du joli collectif séduit par sa poésie et la fête trouve son apogée au travers d’un lâcher de ballons et d’un concert-cortège en costumes – avec l’Ensemble des fifres et tambours de Lausanne – pour la parution du cinquantième album des Tuniques bleues.

Les spectateurs peinent à apprivoiser l’éclatement géographique du Festival. Ils plébiscitent ses expositions tout en regrettant le format plutôt réduit de certaines d’entre elles. La manifestation se clôt sur un résultat financier positif mais insuffisant pour combler le déficit essuyé sur l’édition précédente.