BD-FIL

Lausanne, du 10 au 14 septembre 2014

Edition 2007

Réalisée pour la première fois dans des conditions et temps d’organisation normaux, la 3ème édition de BD-FIL marque un succès public et médiatique en posant notamment un accent affirmé sur la création suisse. 31’000 spectateurs la fréquentent et plébiscitent l’exposition consacrée à son invité d’honneur : Cosey.

Les expositions représentent son point fort avec pas moins de six projets (sur les neuf proposés) réalisés spécialement sur mesure par et pour le Festival. Au-delà de la grande exposition consacrée à Cosey – avec plus de 130 planches originales en noir et blanc – le Festival propose son premier projet de commande : SOS-Aircraft (19 auteurs, suisses ou vivant en Suisse, sont invités à réinterpréter à leur manière les instructions de secours des transports aériens). Ce projet donne lieu à l’édition d’un portfolio.

La carte blanche offerte aux éditions genevoises Atrabile pour leurs dix ans crée l’événement avec une performance spectaculaire de 19 dessinateurs sur des Post-it® et l’édition d’un numéro spécial de la revue Bile Noire y relatif. Les amoureux d’Hugo Pratt découvrent, événement rare, plus de 60 planches et aquarelles originales du maître sur les Scorpions du Désert, avec en parallèle, les travaux du Suisse Wazem et de l’Italien Giuseppe Camuncoli sur leurs suites à l’œuvre du maître. Les femmes sont à l’honneur à travers une exposition intitulée Bulles de femmes – Bulles de vie. Réunissant Karine Bernadou (F), Hélène Bruller (F), Catel (F), Dominique Goblet (B), Isabelle Pralong (CH), Kati Rickenbach (CH), Anna Sommer (CH) et Aude Picault (F) elle met en lumière un florilège d’histoires de vie. Une librairie thématique complète l’exposition. Côté enfants, le monde de Lou, le personnage de Julien Neel, réjouit les plus petits à travers une exposition empruntée au Festival d’Amiens (F).

Plus de 21’400 visites sont enregistrées pour l’ensemble des expositions (2006 : 15’000 visites).

Le programme cinéma confirme son succès et s’étoffe, au-delà des court-métrages, de la présentation en avant-première du documentaire de Thierry Tripod, « Bandes à part », sur cin dessinateurs genevois et du moyen-métrage « Panorama » de Loo Hui Phang. L’inauguration de concerts plein-air gratuits en soirée marque, malgré le froid, un succès d’estime avec Inna Crisis (CH/GB) Jah Man Gang (CH), Underschool Elements (CH) et Blük Blük (CH). Ce dernier groupe, comptant notamment Zep en ses rangs, réalise à BD-FIL le dernier concert avant sa dissolution..

Malgré un quartier du Flon toujours fortement perturbé par des travaux, le public et les 90 auteurs invités semblent s’être approprié le Festival. Le bilan financier présente des comptes équilibrés.


© BD-FIL 2005-2014, tous droits réservés. Site réalisé par ♥ exiledesigns.