BDFIL 14e édition
Festival de Bande Dessinée, Lausanne

Du 13 au 17 septembre 2018

*

Edition 2008

  • Invité d’honneur : André Juillard
  • Special guests : 50 ans des Schtroumpfs et Fluide Glacial
  • Dates : 4ème édition, 12 au 14 septembre 2008
  • Lieu : Quartier du Flon et alentours
  • Nbre de visiteurs : 34’500
  • Budget : CHF 800’000.-
  • Coordination générale et direction artistique : Philippe Duvanel, avec la coll. d’Elise Pasquier
  • Suivi administratif : Christian Masserey
  • Coordination technique : Eric Gasser
  • Commissariat et scénographie expositions : Cuno Affolter, Magali Baud, Jean-Marie Derscheid, Philippe Duvanel, Roger Gaillard, Eric Gasser.
  • Stagiaire : Aurélie Meyer

Majoritairement réunie – pour la première et, sans doute, la dernière fois – dans un seul bâtiment, la 4ème édition de BD-FIL remporte, malgré la pluie, un franc succès avec l’accueil de 34’500 visiteurs, soit une fréquentation en hausse de 10% par rapport à 2007. 22’745 visites sont dénombrées dans ses expositions. L’exposition originale consacrée à l’invité d’honneur André Juillard (Destins-Dessins), récolte tous les suffrages en présentant plus de 250 originaux (planches, croquis, esquisses, aquarelles), une installation de 36 regards « extraits » de personnages du maître, ainsi que des œuvres aussi précieuses que la couverture du Cahier bleu ou le carnet de préparation du Blake et Mortimer – Le Sanctuaire de Gondwana. Le travail de Thomas Ott fait mouche avec l’exposition circulaire consacrée à son dernier ouvrage (The number – Edition Moderne/L’Association) alors que Poya-Express, le deuxième projet de commande du Festival, régale plus de 3’000 visiteurs avec les travaux de 20 auteurs suisses sur le thème de l’illustration traditionnelle de la montée à l’alpage.

L’exposition Femmes de bulles présente plus de 50 portraits d’héroïnes de séries franco-belges et surprend toutes les générations alors que Toy-Comix – créée par le Musée des arts décoratifs de Paris et L’Association  – offre, malgré l’absence physique des jouets considérés par l’exposition (le statut non muséal de BD-FIL empêche  malheureusement leur présentation), un foisonnant regard sur la création sous contraintes.

Les « Schtroumpfs » fêtent leurs 50 ans et créent la surprise à l’ouverture du Festival avec l’invasion de 5’000 de leurs figurines en ville et dans quatre établissements scolaires. Ils sont à la fête sur l’ensemble du Festival avec un Schtroumpf géant décoré par Poussin, une grande exposition extérieure et différents éléments créés par BD-FIL pour l’occasion, dont une exposition de Schtroumpfs customisés par les élèves en propédeutique de l’ECAL.

Autre événement : le débarquement, en fanfare du magazine Fluide Glacial avec, dans le désordre, la présence de 20 auteurs, un numéro spécial Suisse, un Boboland-show avec Dupuy et Berberian et la réalisation de toutes les illustrations et images du numéro de la semaine du news magazine L’Hebdo.

BD-FIL inaugure également, avec le soutien des éditions Dupuis et du magazine Spirou, un rendez-vous de rencontre entre éditeurs et jeunes talents.

Le renforcement du programme de présentations d’auteurs trouve un excellent écho et fait, à de rares exceptions, le plein, ce tout comme le programme de cinéma. Le bilan financier du Festival se clôt sur un déficit de CHF 50’000.- lié à la difficulté d’une compensation totale de la disparition définitive des aides au démarrage, dont l’organisation bénéficiait jusqu’alors.