BDFIL 14e édition
Festival de Bande Dessinée, Lausanne

Du 13 au 17 septembre 2018

*

Edition 2012

  • Invité d’honneur: Christophe Blain
  • Special guest : Fonds patrimonial de la bande dessinée, Lausanne (exposition Peter Haas)
  • Dates: 8ème édition, 14 au 17 septembre 2012
  • Lieu: Quartier de la Riponne et Cité
  • Nombre de visiteurs: 32’000
  • Budget: CHF 800′000.-
  • Coordination générale et direction artistique: Philippe Duvanel
  • Suivi administratif: Christian Masserey
  • Coordination technique: Eric Gasser
  • Commissariat et scénographie expositions: Musée historique, Magali Baud, Jean-Marie Derscheid, Philippe Duvanel Eric Gasser et Ariel Herbez
  • Stagiaires: Lionel Frei et Clément Grandjean

BDFIL 2012_affiches_212x300_lwPortée en dédicace à Albert Weinberg et Pierre-Alain Bertola l’édition 2012 est organisée pour la première fois sur quatre jours (du vendredi  au lundi). 9 expositions visant tous les publics sont à son programme. Un large plébiscite est porté sur Les mondes de Petit poilu, (la première exposition du Festival dédiée aux tout petits), Un jour tu seras reine, une présentation, avant parution, des crayonnés  de l’ouvrage éponyme de Derib et La cuisine, le projet de commande du Festival réunissant la création de 15 auteurs suisses, dans une scénographie évoquant une véritable cuisine.

Odyssée(s), l’exposition mettant en valeur l’œuvre de Christophe Blain, l’invité d’honneur, marquent également fortement les esprits. Plus intimistes les expositions des travaux des Suisses alémaniques Hannes Binder et Daniel Bosshart répondent à la gourmandise des amateurs de techniques virtuoses. A noter enfin et surtout l’exposition Les aventures de la ligne claire. Cette création d’envergure, installée sur les 600 m2 des quatre étages de l’espace Arlaud, représente, à tous niveaux, le plus grand projet réalisé par BD-FIL ainsi qu’un objet inédit dans l’histoire de la présentation muséale de la bande dessinée. Elle évoque à travers plus de 500 documents l’histoire de la ligne claire, le fameux langage graphique popularisé par Hergé. Le public y apprécie des originaux de Joseph Porphyre Pinchon, Hergé (dont la couverture de Tintin en Amérique), E.P. Jacobs, Jacques Martin, Willy Vandersteen, Albert Weinberg ou encore de Yves Chaland, Ted Benoit, Joost Swarte, Ever Meulen, Floch’, Serge Clerc, François Avril, Chris Ware ou des Suisses Exem, Aloys, Christophe Badoux et Gion Capeder. Cette rétrospective – dont l’affiche signée par Exem fait mouche – marque un important succès avec près de 8’000 visiteurs sur ses 3 semaines d’exploitation.

Outre les expositions, le programme 2012 n’est pas en reste d’autres invitations de découvertes avec, comme à l’accoutumée, des projections de films d’animation et de documentaires, des ateliers pour enfants, des animations, des conférences ainsi que des dédicaces avec plus de 80 auteurs (dont, pour la première fois à BD-FIL, Lewis Trondheim et Hermann). Le programme Bulles de nuit propose quant à lui deux créations originales au Café-théâtre le Bourg. Christophe Blain conjugue, à l’occasion de deux concerts dessinés successifs et pour la première fois, son trait avec l’univers du chanteur Thomas Fersen. Le lendemain le public déguste, au propre comme au figuré, un inédit  concert « culinaro-dessiné » rassemblant l’auteur Guillaume Long, le cuisinier-pâtissier Florian Py et les musiciens de Angil and the Hiddentracks.

Le festival se clôt sur une fréquentation proche de ses meilleurs chiffres et sur des comptes équilibrés.