DURBIANO Lucie |

BDFIL
Festival de Bande Dessinée, Lausanne

Du 14 au 18 septembre 2017

*

DURBIANO Lucie

← Retour à la liste des auteurs

Dédicaces: SA, DI

Dans les années 70, à Limoux, Lucie Durbiano passe son enfance à dessiner.  Son jeu préféré est de raconter des histoires qui n’en finissent pas. Pendant l’adolescence, plutôt mauvaise élève, elle délaisse sa première passion  jusqu’à  sa dernière année de lycée, lorsqu’elle décide de poursuivre des études d’art. Elle s’inscrit à la Villa Arson de Nice, école pilote internationale d’art et de recherche. Après une année, elle part apprendre l’illustration à Strasbourg aux Arts déco. A la même période, elle donne naissance à son premier enfant. Son diplôme en poche,  elle retourne à Marseille, fait un autre enfant et s’occupe de ses deux filles pendant deux ans. Elle renoue ensuite avec son besoin vital de dessiner et devient illustratrice. En l’an 2000, Lucie s’installe avec sa petite famille dans une nouvelle maison et dans le Vaucluse. En 2001,  elle est contactée par Charles Berbérian qui lui propose de faire une bande dessinée dans Tohue Revue (aux Humanoïdes Associés). Enthousiaste, elle accepte et signe peu après son premier album intitulé Laurence chez Les Requins Marteaux en 2004. Elle poursuit son travail d’auteure en publiant plusieurs ouvrage chez Gallimard, dans la collection jeunesse et Bayou, comme Orage et désespoir (2006), Le Rouge vous va si bien (2007), Trésor (2008), Lo (2010) ou encore Mélo Pop (2013).

Dernièrement, elle rejoint le collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme – initié en 2013.