BDFIL
Festival de Bande Dessinée, Lausanne

Du 14 au 18 septembre 2017

*

BDFIL 2017 – L’invitée d’honneur

Anna Sommer a fait des études de graphisme à Zurich. Auteure suisse confirmée, elle est reconnue pour la subtilité graphique et narrative de ses albums (publiés à L’Association, chez Edition Moderne et Buchet-Chastel) ainsi que pour son travail d’illustratrice, notamment pour la presse suisse-alémanique. En marge de ces activités, elle propose une production d’œuvres plus personnelles. Grâce à ses différentes expérimentations artistiques, qui vont du procédé graphique au papier découpé (l’une de ses principales marques de fabrique), en passant par le dessin cousu ou gravé, ses créations sont régulièrement exposées en Suisse, en Europe et aux Etats-Unis. Elle propose en 2014, en collaboration avec Noyau, l’étonnant livre illustré L’Oeuf, publié par Actes Sud BD. Déjà présentée plusieurs fois à BDFIL à travers les projets de commande Poya-Express en 2009 et Les 7 péchés capitaux en 2012, Bulles de femmes en 2007, Périples masculins en 2014, ainsi que De Adam jusqu’à Zep en 2015, sans oublier sa contribution dans Les Etoiles Souterraines aux côtés de Mix & Remix, Frédéric Pajak et Noyau la même année. Après un passage remarqué le cadre du projet de commande 2016,  De la Fondue au…Menu ! et au sein de l’exposition Inside Strapazinil était grand temps que le festival lui accorde une place à part.

C’est chose faite cette année puisque c’est avec beaucoup de plaisir et une immense considération que BDFIL a fait de cette talentueuse artiste son invitée d’honneur 2017.

L’affiche

© Anna Sommer pour BDFIL 2017 / KOMUNIK

Sur sa robe courte à motif japonais, les vagues tumultueuses rappellent la célèbre Grande Vague d’Hokusai et annoncent de possibles déchaînements. Avec un calme opposé aux affolements d’écume, la femme nous toise et se détourne de cinq lettres terribles qu’elle vient de tracer à l’encre noire en utilisant une pieuvre. Délicatement, elle serre le tentacule du céphalopode entre le pouce et l’index, petit doigt relevé en signe d’extrême raffinement et de japonisme encore. En 2017, BDFIL pourrait bien être un rejeton de la pieuvre qui est elle-même un rejeton de la vague. Et à l’image de son affiche spécialement conçue par Anna Sommer, la treizième édition pourrait bien être à la fois très rose et très noire!…