ALTUNA Horacio - BDFIL

BDFIL 14e édition
Festival de Bande Dessinée, Lausanne

Du 13 au 17 septembre 2018

*

ALTUNA Horacio (Argentine, 1941)

← Retour à la liste des auteurs

Dédicaces: VE, SA, DI, LU

Autodidacte, Horacio Altuna fait ses débuts en Argentine en 1965, où ses premiers récits sont publiés. En 1975, avec le scénariste Argentin Carlos Trillo, il crée la série « EL Loco Chavez » dans le quotidien Clarin de Buenos Aires qui devient une des bandes dessinées les plus populaires pendant sa publication de juillet 1975 à novembre 1987. Celle-ci met en scène un journaliste face aux problèmes socio-économiques du pays engendrés par la dictature militaire depuis 1976.  A travers cette création, non seulement Altuna développe davantage son style réaliste et détaillé, mais en plus il confirme son engagement idéologique. Horacio Altuna devient ensuite secrétaire de l’Argentinean Comic Association et enseigne le graphisme à l’École des Arts de Buenos Aires.
Mais la situation en Argentine, sous la dictature, n’est plus supportable et Altuna  émigre en Espagne en 1982. Déjà maître des techniques en noir et blanc, il se consacre de plus en plus aux histoires en couleurs, publiées partout en Europe. En 1986, il reçoit le Yellow Kid Award du Meilleur Illustrateur au Salon International de Bandes Dessinées de Lucca. Très remarqué également dans le milieu de la BD érotique – au vu de ses personnages féminins hypersexualisés, qui rappellent ceux de Manara, et le nombre important de scènes érotiques dans ses œuvres – , il est contacté par le journal Playboy pour lequel il publie des « Histoires coquines » dès 1991.

Depuis, Altuna s’est attelé à nombre de séries publiées dans des journaux : « El Nene Montanaro » dans Clarín de Buenos Aires de 1993 à  2002, « Familia Tipo » dans El Periódico de Cataluña qui dura une dizaine d’années, et dès 2010 pour Clarin, « Es lo que hay », dont la particularité était d’intégrer les avis du public concernant les personnages.

Cette année, il revient avec une réédition du deuxième tome de ses « petites histoires érotiques », parues au départ dans playboy et remises au goût du jour par les éditions Perspective Art 9.