BDFIL 16e Édition
Festival de Bande Dessinée Lausanne

16-20 septembre 2021

*

Espace Microédition


© Nina Cuhat pour BDFIL 2019

Microfestival à l’intérieur du festival, l’espace Microédition, situé au Forum de l’Hôtel de Ville, propose un panel d’éditeurs et d’éditrices, d’artistes et de collectifs d’ici et d’ailleurs, tou·te·s laborantin·e·s de l’image imprimée.

Venez découvrir bandes dessinées expérimentales, fanzines et objets décalés en tous genres, mais aussi les nombreuses animations concoctées par nos téméraires invité·e·s : démonstration de reliure, dessin-maton, atelier de sérigraphie, fabrication de badges et tout plein d’autres choses!

 

Vernissage de l’Espace Microédition 
Samedi 17 septembre à 18h
Forum de l’Hôtel de Ville 

 

INFOS PRATIQUES

  • Lieu : Forum de l’Hôtel de Ville, place de la Palud 2, 1003 Lausanne
  • Dates & horaires : samedi 12h-21h, dimanche 12h-19h, lundi 12h-18h
  • Dédicaces et activités: liste disponibles sur place
  • Certificat COVID obligatoire
  • Entrée libre
  • Âge conseillé : Tout public

 

ACTIVITÉS À LA MICROÉDITION

  • démonstration de reliure
  • démonstration créations de mini-éditions
  • dessin-maton
  • atelier badge
  • atelier micro-fanzine
  • atelier paper-doll
  • participation au scénario d’une bande dessinée réalisée in situ
  • … et  plein d’autres choses !

 

LISTES DES COLLECTIFS PRESENTS

 

La Bûche (CH)

Fanzine collectif initié en 2015 sur la base du constat que la bande dessinée était encore un milieu massivement masculin, La bûche a pour objectif de visibiliser et faire se rencontrer des dessinatrices de Suisse romande pratiquant la BD. Elle est désormais devenue un réseau informel de près d’une centaine de créatrices de BD se retrouvant au gré de nombreux événements et collaborations. Après quatre volumes réunissant chacun 17 nouvelles contributrices sur un thème libre, un 5e volume thématique, quatre “bûchettes“ et sept hors-série (dont un érotique), la nouvelle édition du fanzine – La bûche #6 – sera vernie à BDFIL le 18 septembre. Un hors-série spécial anniversaire du droit de vote des femmes en Suisse est prévu pour la fin de cette année

www.la-buche.ch

 

La Déambulante (Lausanne – CH)

La maison d’édition « la déambulante » est une maison nomade qui abrite des livres miniatures, des affiches et des cartes réalisés par différent-e-s artistes. Marie-Aurore Conscience s’occupe du gardiennage de ce micro-édifice ambulant!

Instagram : la_deambulante et marieauroreconscience

 

demian 5 (CH)

En 2000 déjà, le graphiste et illustrateur zurichois Demian 5 a attiré un large public international avec ses premiers webcomics expérimentaux. Sont venus ensuite d’autres projets de bandes dessinées pour des quotidiens, des bulletins d’informations et des fanzines, ainsi que de nombreux travaux d’illustration pour des magazines et des journaux de renom en Suisse. Il possède maintenant une petite agence graphique et présente aujourd’hui son premier roman graphique sous forme de livre, When I am King. L’histoire de ce dernier, sans aucun mot et donc, par conséquent, adapté à toutes les langues, vous surprendra ! Invité au festival Delémont’BD 2019, il y dévoila une exposition surprenante ainsi qu’une réédition de « When I am King ».

www.demian5.com

 

EpOx et BoTOx (Saint-Victor – FR)

EpOx et BoTOx ou Biocollage et Plasticolor. EpOx pour la résine epoxyde (colle) et BoTOx pour la toxine botulique (son application esthétique). Chirurgie plastique appliquée au fond et à la forme, opération minutieuse permettant la transformation d’une idée en ouvrage. EpOx et BoTOx, c’est un concept, une niche propice au développement de micro-organismes, devenue de ce fait une petite maison d’édition. Dans la ligne d’une production à tirages limités d’ouvrages sérigraphiés et manufacturés, les publications des éditions EpOx et BoTOx s’enrichissent aux couleurs des univers émotionnellement forts, visuellement prégnants, sans concession ni censure des artistes avec lesquels elles collaborent.

www.epoxetbotox.wordpress.com

 

goullagoullik office work

Écriture participative : À travers l’organisation d’un processus administratif digne d’une utopie kafkaïenne, le public est invité à l’écriture d’une narration qui inclus les protagonistes de la réalité cartésienne dans la conception d’une œuvre de neuvième art. Ceci sans succomber au réalisme technologique mais plutôt chercher une approche utopique qui ne s’apparente en aucun cas à un propos michelangelesque.

www.goullagoullik.com/

 

Hécatombe (Genève – CH)

Fondé en 2004, Hécatombe, comme tant de structures nées à cette période, a rejoint un système de diffusion en librairie, permettant des tirages relativement importants pour de petits livres souvent faits main. Une décennie plus tard, le collectif continue à façonner ses livres lui-même et à les diffuser en librairie. Hécatombe n’a pas l’envie de grossir mais de préserver l’équilibre d’une production à taille humaine.

www.hecatombe.ch/blog.php

 

The Hoochie Coochie (Paris – FR)

The Hoochie Coochie, bandes dessinées artisanales depuis 2002. Au fil de son existence, The Hoochie Coochie a accueilli au sein de ses revues nombre d’auteurs débutants ou confirmés, édité livres et projets individuels, collaboré avec quelques fanzines et éditeurs amis, et ouvert ses yeux et ses pages à un au-delà de nos frontières. Outre les deux revues à périodicité annuelle – Turkey Comix et DMPP – The Hoochie Coochie affiche depuis sa création en 2002 un catalogue d’une quarantaine de titres. Ce qui est peu, mais ce rythme lent reflète une politique éditoriale, que nous souhaitons audacieuse et rigoureuse, dans laquelle nous nous appliquons à rejeter les systèmes de surproduction en vigueur en bande dessinée, et à donner à ressentir le considérable investissement humain que comporte tout projet d’écriture. Car nos livres ne sont guère conçus autrement et ont pour destinée de revenir à la source essentielle de tout écrit : laisser une trace. En 2008, Turkey Comix a reçu le Prix de la bande dessinée alternative au Festival International de Bande Dessinée d’Angoulême.

www.thehoochiecoochie.com

 

Inorata (Lausanne – CH)

1.f. sans parure (latin), nuageux ou eau trouble xs Désigne également un oiseau, Amblyornis inorata, pratiquant l’entassement de couleurs (scarabées, feuilles, champignons, crottin, petits déchets fluo et plastiques).
Exponentielle : BD, poésie et textes d’opinions se répondent et se cousent ensemble, selon vos choix et associations.
Livres potentiels : de plus en plus nombreux à mesure que la collection croît.
Nid : chaque titre vole de ses propres ailes, et Inorata se fait le nid d’un art combinatoire.

www.inorata.ch

 

Lydie Dramah

Lydie Dramah, fraîchement arrivée à Lausanne et diplômée de l’Académie royale des Beaux-arts de Liège en Belgique, fait de la bande dessinée depuis bientôt 5 ans. L’autoédition lui a vite été un outil indispensable pour avoir la mainmise sur le choix de la forme finale du livre et pour ainsi gagner en autonomie. Par ses multitudes façons de se l’approprier, c’est dans la reliure qu’elle s’engage essentiellement depuis un an. Elle a une dizaine de livres réalisés jusqu’ici, de format mini jusqu’à l’A4. Le dernier s’appelle « Trait d’union » et est en cours d’édition (50/150 exemplaires). Il est entièrement relié à la main en dos carré collé (reliure typique des formats bande dessinée, illustration). S’évadant des cases, les récits sont souvent muets. Graphiquement, Lydie Dramah s’offre une totale liberté́ d’expression rappelant l’univers schématique et signalétique, en se rapprochant de l’abstraction. La bande dessinée se faufile entre les masses de textures et les petites cases qui s’animent. Côtoyant les émotions, sentiments, ressentis, c’est un aspect visuel qui permet une libre d’interprétation, bien qu’il y ait une vraie intention narrative initiale.

Instagram/facebook : lydiedramah

 

Les Marcelles

Marcelle c’est un collectif féminin et féministe qui dessine, peint, découpe, explore, raconte, rigole, interpelle, célèbre, s’exprime, agit, participe, invite, surprend, secoue, s’en fout, aime…
Marcelle c’est elles: des femmes de Suisse romande, de toutes formations et/ou origines sociales qui utilisent les arts visuels comme moyen d’expression, de lien avec le monde et de communication.
Marcelle c’est un projet haut en couleurs avec notamment des expositions collectives et des collaborations.

www.marcelle-collectif.ch

 

Les Siffleurs (Angoulême – FR)

Elles étaient quatre étudiantes de master bande dessinée quand une petite voix étrange leur a siffloté l’idée de créer une association de bande dessinée. Depuis ce jour, elles ont réalisé et mis à projet plein d’envies de BD qui germaient au fond de chacune depuis un moment. Dans leurs différents univers réunis par le fantastique, vous découvrirez plusieurs collections de bandes dessinées : albums classiques, bandes dessinées aux formats expérimentaux et des revues collectives.

www.siffleurs.fr

 

Splotch! (Morges – CH)

SPLOTCH! est une association, basée à Morges et composée d’une quinzaine d’auteur-e-s de bande dessinée, vivant principalement en Suisse romande. La nouvelle formule du magazine est un retour aux sources : les auteur.trice.s se recentrent sur le format « strip » traditionnel. Dès septembre 2017, sa parution devient mensuelle. Depuis septembre 2018, SPLOTCH! repart pour une nouvelle saison! Plongez avec nos auteur-e-s dans l’aventure, nagez dans leur introspection, surfez sur les vagues musicales, devenez un poulpe naufragé dans leurs mondes parfois poétiques, parfois beaux ou bêtement drôles et vivez vos quinze évasions dans la dimension SPLOTCH!

www.splotch.ch