BDFIL 14e édition
Festival de Bande Dessinée, Lausanne

Du 13 au 17 septembre 2018

*

La revue Bédéphile

« Une publication ambitieuse, qui évoque forcément les Cahiers de la bande dessinée du dernier quart du XXe siècle et 9e Art, la revue du musée d’Angoulême. » 24 heures

« Cette nouvelle et formidable parution atteste encore une fois de la richesse et de l’intelligence du neuvième art. » L’Avis des Bulles

« En plus des projets de commande, la revue, d’une grande qualité, fait la part belle aux articles fouillés. » La Liberté

Paraissant à l’heure du festival, la revue Bédéphile explore les contrées du 9e art. Elle présente, à côté de dossiers monographiques, des interviews d’artistes, des approches historiennes, sensibles ou esthétiques, des essais, des hommages. Elle comporte en outre d’importantes sections d’images, composées de planches inédites, de carnets de croquis et de projets de commande. Les riches portfolios présentés dans ses pages séduisent collectionneurs et chasseurs de trésors. Elle s’intéresse aux « classiques » et aux « modernes », aux productions nationale et internationale, aux événements plus faciles ou plus exigeants.

Elle aime la bande dessinée.

La revue la plus BD, oui… la plus Bédéphile

Coéditée par les éditions Noir sur Blanc à Lausanne

La revue Bédéphile#3

© Anna Sommer, pour BDFIL 2017 et Editions Noir sur Blanc

Deux morceaux d’histoire suisse se disputent la vedette de ce troisième numéro de Bédéphile. Anna Sommer, pionnière zurichoise de la nouvelle bande dessinée, qui dessine au scalpel. Et Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923), fameux peintre de l’engagement social et des chats, à qui l’on doit en 1884 la première planche lausannoise, « Le Corbeau et le chat ». Cinquante artistes internationaux rendent hommage à ce premier Lausannois et à son culte du chat : David B., Olivier Blanckart, Blutch, Cosey, Jochen Gerner, Ben Katchor, Atsushi Kaneko, Nikita Mandryka, Dave McKean, JC Menu, Catherine Meurisse, Giacomo Nanni, Frederik Peeters, Markus Raetz, Anouk Ricard, Didier Rittener, Tebo, Wasterlain, Eldo Yoshimizu, Zep… La sensationnelle invasion féline n’empêche pas les autres contenus : le label Vertigo, un nouveau Titeuf, le très déjanté Cowboy Henk, les relectures graphiques (Blutch) et littéraires (Rodolphe Petit) des classiques, la SF, cinq planches inédites de Patrice Killoffer…

  • 208 pages richement illustrées
  • Parution en septembre
  • Prix: CHF 33.-, € 25.-
  • Vernissage de la revue Bédéphile#3 le mercredi 13 septembre à 19h au Théâtre Boulimie

La revue Bédéphile#2

BEDEPHiLE_2016_COUV_006_DeF

© Derib@ÉDITIONS DU LOMBARD (Dargaud-Lombard SA) 2016

Ce numéro 2 fait la part belle à Derib et Tintin. S’il s’intéresse aux classiques, c’est pour en révéler de nouvelles dimensions ou des lectures inédites (Claude Nicollier) et ne jamais perdre de vue pour autant les avant-gardes. Catherine Meurisse ou le fanzine suisse Strapazin incarnent une bande dessinée autre. Le sexe et la sueur s’invitent aussi, tandis que Winsor McCay et sa fondue psychotrope continuent, après un siècle et plus, de faire des ravages et des adeptes: Zeina Abirached, Peggy Adam, ATAK, François Ayroles, David B., Paolo Bacilieri, Baladi, Blutch, Frédéric Boilet, Daniel Bosshart, Eddie Campbel, Francesco Cattani, Chrigel Farner, Anke Feuchtenberger, Cécile Giovannini, Matti Hagelberg, Herr Seele, Patrice Killoffer, Nikita Mandryka, Dave McKean, J-C Menu, Tony Millionaire, Morgan Navarro, Noyau, Lika Nüssli, Laura Park, Frederik Peeters, Nadia Raviscioni, Anouk Ricard, José Roosevelt, Ruppert & Mulot, Maciej Sieńczyk, Anna Sommer, Amélie Strobino, Tom Tirabosco, Fabio Viscogliosi, Pierre Wazem.

  • 256 pages richement illustrées
  • En vente en librairie
  • Prix: CHF 33.-, € 25.-

La revue Bédéphile#1

© Blutch, pour BDFIL 2015 et Editions Noir sur Blanc

En coédition avec les éditions Noir sur Blanc à Lausanne, BDFIL a lancé sa revue annuelle, parue à l’heure du festival 2015. Réunissant dessins, hommages, carnets de croquis, interviews ou articles critiques, elle reflète le festival, mais pas que. Pour ce premier numéro, elle consacre ses grands dossiers à Blutch qui lui a ouvert son laboratoire secret, à Pierre Strinati, à Mickey qui a fait entrer tant d’enfants dans le monde du neuvième art. Au moment où la souris malicieuse s’apprête à vivre de nouvelles aventures grâce à Cosey, Loisel ou Tébo qui nous ont réservé la primeur de leurs dessins, trente-six artistes suisses (de Adam jusqu’à Zep) lui tirent le portrait. La revue Bédéphile s’intéresse aux classiques et aux modernes, aux productions nationale et internationale, aux événements plus faciles ou plus exigeants. Elle aime la BD.

  • 288 pages richement illustrées
  • En vente en librairie
  • Prix: CHF 33.-, € 25.-